« Le collectionneur » de Marine Gautier

Nouvelle imaginaire

J’ai eu la chance de bêta-lire Le collectionneur de Marine Gautier. Quand il est sorti le 5 janvier (en même temps que ma nouvelle Un pas de trop et chez le même éditeur !) je ne pouvais pas le rater et je l’ai acheté dans la foulée !

Junéa est une captive parmi tant d’autres dans les boules à neige du collectionneur, sans espoir d’évasion. La donne pourrait bien changer lorsque le chat Rotimaron profite de l’oubli de son maître pour se faufiler dans la pièce aux fées…
Une fée, un magicien, une prison de verre… Un univers poétique & envoûtant.

Un univers, une plume

Marine Gautier a la plume rêveuse. Elle sait en quelques mots nous plonger dans un univers féerique.

A chaque séisme, les flocons tourbillonnent et la vie se renverse.

J’ai bien visualisé la boule de neige, la fée et le fameux Rotimaron ! Les descriptions sont très visuelles.

Trop rapide

Même réflexion avec Le Collectionneur qu’avec Croqueur de vies de la même auteure. Pour moi, la plume de Marine Gautier a besoin de place, de plus de place encore, pour s’exprimer pleinement ! Je suis sûre qu’ici aussi, il y aurait matière a écrire un roman !

Une fin sensible et inattendue

J’ai tout particulièrement aimé la fin et il faut dire que je suis souvent exigeante en matière de fin ! Marine réussit avec Le collectionneur à terminer son récit sur une note sensible et inattendue, mais parfaitement logique. Mon cœur s’est serré un moment, et même la dernière page tournée Junéa a continué à m’émouvoir quelques instants.

Conclusion

Pour seulement 0,99€ ça vaut vraiment le coup !

Catégories

Étiquettes

Marie Tinet Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *